Association des Mycologues Francophones de Belgique asbl
amfb

Retour

Basidiomycète.

Amanita dryophila
(M. Pérez De Gregorio, F. Rodriguez, P. Messin, G. Consiglio, A. Grobelny)
(spores - basides - hyphes)

Cette espèce a été décrite par Consiglio & Contu ; elle se rencontre habituellement sous chêne. Elle peut être confondue avec A. lividopallescens, qui vit dans le meêm biotope. Le chapeau est assez terne, de couleur brun noisette +/- clair, parfois avec des teintes orangées, qu’on retrouve sur le pied. Pas de réaction au phénol.
Spores elliptiques à subglobuleuses.
Description par P. Messin de sa récolte :
- Taille assez importante : 120 x 190 mm
- Sur talus routier, avec à proximité chênes & noisetiers
- Tailles des spores subglobuleuses : 11.5 x 10.1 µm ; Q = 1.1
- Arête des lames très légèrement "foncée" vers la marge (visible sous la bino, donc très léger, quasiment indiscernable à l’œil nu)
- Pas de restes vélaires (mais il a abondamment plu) sur le chapeau ; volve fragile essentiellement filamenteuse avec quelques sphérocystes.
- Intérieur de la volve crème, traces de couleur rouille à l'extérieur
- Saveur agréable (noisette ?), odeur négligeable
- Je n'ai pas trouvé de boucles
- Pied chiné
Elle appartient à la sous-section des Vaginatinae (amanites sans anneau).
On peut considérer que la photo du Pr. G. Consiglio sert de référence puisque c’est une espèce qu’il a décrite et nommée.
Commentaire de l’auteur : étant un des auteurs de l'espèce, je voudrais préciser que le spores mesurent 10,6-11,9 × 8,9-10,2 µm (Q = 1,12-1,24). Les données de Kibby sont fausses.

Amanita dryophila

Amanita dryophila

Amanita dryophila