Association des Mycologues Francophones de Belgique asbl
amfb

AMFB Retour Myco-microscopie

Myco-microscopie : trames.

Il y a 5 types classiques de trames décrites par nombre d’auteurs.

Cependant, H. Clémençon et son équipe (*), que nous considérons comme notre référence absolue en matière de microscopie mycologique, décrivent 12 types de structure pour la trame hyménophorale, qui nous semblent plus proches de la réalité, en décrivant des trames intermédiaires des classiques habituelles. Certains trouvent là matière à critique, mais « La critique est aisée, seul l’art est difficile ! » : chacun est libre d’adhérer ou non à cette vision plus réaliste, et bien illustrée.

(*) « Citology and Plectology of the Hyménomycètes », 2012, 2nd revised edition, p. 323.

 

Amanita ceciliae (voile et cellules marginales) (J. Pellicani)

Coprinus atramentarius (Coprinopsis atramentaria) (J. Pellicani)
Coprinus micaceus (Coprinellus micaceus) (M. Lecomte)
Chroogomphus sp. : trame emmêlée de Chroogomphus (M. Lecomte)

Lactarius sp : trame de lactaire (M. Lecomte)

Mycena metata : trame à sphérocytes de mycène (M. Lecomte)

Pluteus sp. : trame bilatérale (M. Lecomte)
Psathyrella spadiceogrisea : trame emmêlée de psathyrelle (M. Lecomte)

Russula sp. : trame à sphérocytes de russule (M. Lecomte)

Strobilurus tenacellus : trame emmêlée de Strobilurus (M. Lecomte)

Tubaria hiemalis : trame parallèle ou régulière (M. Lecomte)

 

AMFB