Association des Mycologues Francophones de Belgique asbl
amfb

Retour

Basidiomycète.

Agaricus xanthodermus
(B. Clesse, M. Lecomte, F. Dechany, F. Draye)

Cet agaric ressemble beaucoup au rosé des prés, mais il est TOXIQUE.
Il est de plus en plus fréquent dans les prairies non naturelles qui sont enrichies au lisier et au fumier, intrants qui sont saturés de nitrates et qui favorisent grandement la poussée de l’agaric jaunissant (nitrophile) aux dépens de notre champignon des prairies habituel (Agaricus campestris, qui libère une bonne odeur de champignon).
L’agaric jaunissant se caractérise par :
+++ une très nette odeur chimique sur le frais (encre, iodoforme, phénol... selon les nez)
+++ une odeur très déplaisante à la cuisson
+++ un jaunissement très vif au contact et au frottement
+++ une réaction immédiate à l’eau de javel en jaune vif sur le chapeau
Son ingestion génère un syndrome gastro-intestinal, se manifestant par des nausées, des vomissements, des diarrhées, des crampes intestinales, et apparaissant dans les 2 heures après l’ingestion, souvent déjà après 15 minutes. L’hospitalisation peut être envisagée chez des personnes fragiles.

Agaricus xanthoderma

Agaricus xanthodermus