Association des Mycologues Francophones de Belgique asbl
amfb

Retour

Entomologie.

Pieris brassicae (M. Lecomte, O. et M. Pérez De Gregorio)

Une chrysalide de Pieris brassicae, qui s’est formée au creux d’une lame métallique .... elle est fixée à son support, le plus souvent verticalement, au moyen de deux points forts :
+++ une véritable "ceinture de sécurité", tissée par la chenille, au niveau médian.
+++ l'ancrage des griffes du crémaster, organe situé à l’extrémité abdominale .
Ce genre de chrysalide est qualifié de "ceinturé", par opposition aux chrysalides dites "suspendues", et "tête en bas", puisque maintenues par le seul crémaster.
Cette chrysalide est vide car l’imago en est sorti par une fente située à l’extrémité la plus renflée ; on distingue encore, sur une des photos, ce qui reste de l’enveloppe de la chenille avant la chrysalidation (tête et peau).

AMFB

AMFB

AMFB

Pieris brassicae

Pieris brassicae